AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm sorry for everything [ PV Emily Et Matthew] FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Cooper
The protective wolf
The protective wolf
avatar

Messages : 190
Points : 263
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 24
DC ? : Non
Avatar : Jensen Ackles
Disponible au rp : Disponible pour des RP

MessageSujet: I'm sorry for everything [ PV Emily Et Matthew] FINI   Sam 22 Oct - 11:42

     

I'm Sorry for Everything
Ft Emily et Matthew Hoffman



Je reste immobile au beau milieu du salon. Mon cerveau réfléchissant à vive allure pour essayer de trouver l'endroit où a bien pu aller se réfugier Hoffman. Malheureusement, je n'en ai aucune idée. Je décide de sortir de cocon douillet pour partir en ville. Je remonte une fois encore dans ma voiture et, je parcours, tous les recoins de Beacon-Hills. Cinéma, Parc, Hôtel de ville. Je suis même allé voir dans l'ancien entrepôt. Mais toujours aucun signe de ma colocataire.  Je demande même au quelques passants que je croise, s'ils n'ont pas vue Emily. Chacun d'entre eux me répondent toujours la même réponse. Non.

Mon cœur n'arrête pas de battre la chamade. Je suis vraiment un abruti. Pourquoi est-ce que j'ai emmené cet enfoiré dans le restaurant ou travail Emily. J'aurais dû me douter, qu'elle allait y venir travailler. Ce n'est que tard dans la nuit, que je retourne dans mon appartement. Essayant de trouver l'endroit, où peut bien se cacher la petite serveuse. Alors que je bois tranquillement une gorgée de ma bière, une lumière vient éclairer ma lanterne. L'appartement d'Hoffman. Mais bien sûr ! Comment n'y ai-je pas pensé plus tôt ! Je fonce jusqu'à mon ordinateur portable, entre mon code d'accès et, utilise le logiciel de la police afin de retrouver l'adresse ou habite Emily.

Une fois que j'ai noté l'adresse, je sors de mon appartement en courant, je descends les escaliers quatre à quatre, prenant le soin d'éviter la petite mémé qui, elle, est en train de monter les escaliers à la vitesse d'un escargot. Lorsque je franchis le pas de la porte, je monte dans ma voiture et, roule à vive allure jusqu'à la maison d'Emily. Une dizaine de minutes plus tard, j'arrive enfin devant le bâtiment. Je fonce jusqu'à la porte d'entrer. Je vérifie au passage le numéro de l'appartement. Troisième étage. J'ouvre la porte à la voler et fonce jusqu'au troisième. Heureusement que je suis un être surnaturel, sinon, je ne crois pas, que j'aurais monté ces trois étages aussi rapidement…

Je me retrouve maintenant devant la porte. Je me concentre, mais je n’entends rien. Pas un bruit. Par pitié, faites qu’elle s’y trouve. Je pose instinctivement ma main sur la poignée pour ouvrir la porte, mais celle-ci est fermée à clés. La poisse.

- Emily, c’est Aaron. Ouvre s’il te plait. Laisse moi t’expliquer pourquoi j’ai dis ça.

Il n'y a toujours aucune réponse. Ni même un bruit. Par contre, j'arrive à percevoir un rythme cardiaque, mais il est faible. Très faible même. J'arrive même à percevoir une odeur de sang. Je fronce les sourcils. L'image de ses cicatrices sur ses avant-bras me revient en mémoire…

- Ce n’est pas vrai…

Ni une ni deux, je donne un grand coup de pied à la porte d'entrer. Je fouille dans toutes les pièces en l'appelant, en espérant qu'elle me réponde. Mais comme d'habitude, il n'y a pas de bruit. Juste, une odeur de sang qui me mène jusqu'à une porte fermée. J'essaye de l'ouvrir, mais celle-ci aussi est fermée à clés. Je la défonce à l'aide de mon pied et, la scène que je découvre sous mes yeux, me fait énormément mal au cœur.  Emily est allongée sur le sol, recouvert de sang et de plaie qu'elle s'est infligée par ma faute. Je m'agenouille à ses côtés. Je pose mes doigts sur sa carotide pour sentir son pouls qui est très faible. Des larmes viennent brouiller mon champ de vision. Je les essuis un revers de la main. Je cherche un autour de moi un morceau de tissus pour pouvoir lui faire un genre de garot. Le seule tissus que je trouve est le T-Shirt de la jeune femme. Je le déchire et lui colle sur le corps. Je retire ma veste pour la poser sur le corps de la jeune Hoffman. Je la porte ensuite dans mes bras, afin de pouvoir l'emmener à l'hôpital.

Une vingtaine de minutes plus tard, j’arrive enfin à l’hôpital. En poussant la porte de secours, je crie à l’aide pour qu’un médecin vienne rapidement s’occuper de ma colocataire. Un médecin arrive quelques secondes plus tard.

« Que s’est-il passé ? »
- J’ai fait le con et elle s’est mutilé… Aidez-là je vous en supplie…
« Ne vous inquiétez pas on s’en occupe tout de suite… Restez ici, on viendra vous informer de son état »

Les larmes viennent une fois encore brouiller mon champ de vision. Je me contente alors de hocher la tête pour répondre au médecin. Je fais les cent pas dans le couloir. Regardant sans arrêt la porte par laquelle ils ont emmené Emily. Je finis finalement par m'asseoir sur un siège, me prenant la tête entre mes mains. Faites qu'elle s'en sorte…

Des bruits de pas se font entendre. Ils arrivent dans ma direction. Je relève rapidement la tête. Je me redresse ensuite en voyant que c’est le médecin qui s’occupe d’Emily.

- Alors comment va-t-elle ?
« Vous l’avez emmenée juste à temps. Elle se remet très doucement »
- Est-ce que je peux la voir ?
«  Il est préférable que vous reveniez demain. Il faut qu’elle se repose. »
- S’il vous plait, il faut vraiment que je la voie, ne serait-ce que quelques minutes…  

Le médecin pousse un soupire, mais fini par accepter. Seulement quelques minutes. Je le remercie d'un sourire et m'empresse d'entrer dans la chambre de la jeune serveuse. Elle a des bandages un peu partout sur les avant-bras. Mon cœur rate un battement. Ca me fait vraiment mal de la voir comme ça. Surtout par ma faute. Je m'avance jusqu'à elle. Je m'assois délicatement sur le rebord de son lit, pour ne pas la réveiller. Je lui attrape doucement la main.

- Je ne sais pas si tu m’entends, mais je veux que tu saches, que je ne pense en aucun cas ce que j’ai dit à Alexander. Lorsque tu seras réveillé, je t’expliquerais la situation. J’espère qu’en connaissant la vérité, tu arriveras à me pardonner…

Je continue de la regarder quelques instants, avant de déposer un rapide baiser sur son front et de m’en aller. Comme promis, je ne reste pas longtemps. Je veux qu’Emily se rétablisse le plus rapidement possible. Je referme la porte derrière moi et commence à marcher dans le couloir de l’hôpital pour rentrer chez moi…


@Georgie

_________________

   
Je crois,que tout ce qui ne nous tue pas, nous rend simplement plus bizarre
   


Dernière édition par Aaron Cooper le Mer 2 Nov - 10:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Hoffman

avatar

Messages : 10
Points : 15
Date d'inscription : 05/10/2016
DC ? : Oui, Emily ^^
Avatar : Robert Downey Jr

MessageSujet: Re: I'm sorry for everything [ PV Emily Et Matthew] FINI   Sam 22 Oct - 18:35




   
My Baby Girl

   
« No one in this world can love a girl more than her father » ► Michael  Ratnadeepak
Un léger sourire se dessina sur mes lèvres en voyant mon vieil « ami » et client regarder avec intérêt une arme, la manipulant avec beaucoup de précaution. C'était ma dernière trouvaille. Un magnifique et ancien sabre qui valait très cher. Ce n'était pas la meilleure arme pour la chasse, mais les chasseurs qui collectionnaient les armes anciennes étaient près à la payer un très bon prix, et heureusement car la retrouver n'avait pas été une tâche facile. Loin de là… Mon client fini par la poser délicatement sur la table avant de me regarder, des étoiles dans les yeux. L'affaire était dans le sac, il l'allait l'acheter.

« Je te l'achète Hoffman. Je ne peux pas juste ne pas l'acheter, comment tu as fait pour la retrouver ? »

« Eh bien j'ai tout simplement fait mon travail Duval ! » Répondis-je avec un sourire poli

Duval se mit à compter ses billets qu'il me tendit et que je recomptais rapidement. Il était peu probable qu'il en manque connaissant mon « ami », mais je vérifiai toujours. Un homme d'affaires devait toujours tout vérifier. Le compte y était et je le fis savoir à l'autre chasseur. Je rangeai mes billets pendant que l'autre homme prenait le sabre. En le voyant comme ça,  il me rappelait un gamin qui venait d'avoir son jouet de rêve à noël et qui n'osait même pas jouer avec de peur de le casser.

« Au plaisir de faire des affaires avec toi… » Dit le chasseur avant de partir de notre lieu de rendez-vous.

Je restai là deux secondes alors que mon client venait de partir avant de me retourner vers mes affaires que je devais ranger, ce que je fis rapidement. Je portais mes deux sacs, quittant l'entrepôt pour rejoindre ma voiture qui m'attendait un peu plus loin dehors, mon bébé. Je rangeais rapidement mes affaires dans le coffre avant de monter dedans. Ce n'était pas la meilleure et la voiture la plus chère au monde, certes, mais elle valait quand même pas mal et avait une place dans mon cœur. En effet, tout comme les armes j'aimais beaucoup les voitures. Cela faisait un peu cliché tout ça… Tout comme je comptais passer ma soirée, avant de travailler d'arrache pied demain matin, devant un match de football américain sur la télé avec une bonne bière.

Après un trajet de exactement quatorze minutes, dont huit passées dans des fichus bouchant, j'arrivai enfin devant la maison que je louai depuis peu. Je sortis de la voiture, attrapant mes sacs dans le coffre au passage, et me dirigeai vers mon chez moi.  Une fois à l'intérieur, je posai mes sacs sur la table de la salle à manger avant de me diriger vers ma cuisine pour me préparer un bon petit plat avant de pouvoir enfin me reposer. Même si j'ai emménagé depuis peu, il n'y avait plus un seul carton. Ayant horreur du désordre, j'avais tout rapidement rangé. Je n'avais aussi pas tellement d'affaire.

Mes délicieuses pâtes à la bolognaise prêtes, je les mangeai, les savourant avant de rapidement faire la vaisselle. Une fois tout cela fait, je m'attrapai une bière dans le frigo et j'allais m'installer dans mon canapé regardé mon match. J'allais enfin me reposer de ma longue journée. Etre un vendeur d'arme n'était pas de tout repos, c'était le moins qu'on puisse dire.  Alors que je regardai la télévision de puis que quelques minutes, mon téléphone personnel se mit à sonner. C'était rare en temps normal qu'il sonne alors si tard dans la soirée. Je mis le son de la télévision sur muet avant de répondre, me levant en gardant ma bière à la main.

« Matthew Hoffman à l'appareil… Oui, je suis bien le père d'Emily Hoffman. Pourquoi ? Y a-t-il un problème ? »


Ce qu'on me répondit m'estomaqua, me faisant lâcher ma bière, manquant de me faire tomber à genoux. Em… Emily… Mon bébé, mon ange, ma petite fille… Elle… Elle était à l'hôpital… Elle s'était mutilé et avait sans doute fait une tentative de suicide. Je raccrochai le téléphone que je fourrai rapidement dans ma poche avant d'attraper mes clefs de voiture. Je courrai hors de chez moi, laissant ma télévision allumée à l'intérieur, et montai rapidement dans ma voiture avant de démarrer au quart de tour. Ayant retenu la disposition de la ville et des lieux importants, je conduisis jusqu'à l'hôpital où on m'avait informé que ma fille se trouvait.

Je conduisis comme un fou pendant tout le trajet, étant très chanceux de ne pas avoir la police au derrière. Je sentais mes larmes couler sur mes joues. Ma petite Emily… Ma petite fille… Je ne l'avais encore pas protégé, j'avais encore mal fait mon rôle de père… J'étais un bon chasseur, un expert un niveau armes, mais le pire des pères… Comment pouvais-je savoir comment tuer presque n'importe quelle créature surnaturelle, mais ne savoir pas protéger ma propre fille de la vie de tous les jours ?!

J'arrivai enfin à l'hôpital et je me garai rapidement, manquant de rentrer dans une autre voiture, détruisant l'avant de la mienne, mais j'en avais que faire de ma fichue voiture ! Je sortis de cette dernière avant de courir vers l'hôpital, la laissant se fermer toute seule. Une fois enfin à l'intérieure de l'hôpital je me précipitai vers l'accueil où je demandai, toujours en larme :

« On m'a appelé pour me dire que ma fille est là… Elle s'appelle Emily, Emily Hoffman. S'il vous plaît, dites-moi dans quelle chambre elle est, s'il vous plaît ! Il faut que je la voie… Il faut que je vois ma petite fille s'il vous plaît ! »

On me répondit et je courus vers la direction qu'on me pointa. Je me stoppai dans ma course. Je vis un homme sortir de la fameuse chambre. Je connais son visage. Je réfléchis rapidement d'où je le connais et je finis par ma souvenir. Aaron Cooper, policier à Beacon Hills et… Alpha. Je serrai les dents. Il connaissait Emily et vu qu'il était là avant moi il était sans doute celui qui l'a emmené ici… donc peut-être le responsable ? Je ne savais pas pour l'instant et je devais voir absolument ma fille alors je le laissai passer à côté de moi sans rien dire alors que je me dirigeai vers la chambre de ma fille. Je restai  quelques secondes devant la porte. Je pris  une grande inspiration en séchant mes larmes avant d'entrer.

Je la vis et je sentis mes larmes revenir. Elle était dans un lit d'hôpital, endormie, alors que ses bras étaient pleins de bandages. Je me rapprochais d'elle, me mordant légèrement la lèvre inférieure, grimaçant de douleur en la voyant comme ça. D'une main tremblante je lui caressai les  cheveux tout en chuchotant

« Je suis vraiment désolé ma petite fille chérie… Je suis vraiment désolée, j'aurai dû être là pour te protéger des horreurs de la vie je suis vraiment désolé… »

J'essuyais rapidement mes larmes. Un docteur vint, tout d'abord pour me demander de partir, croyant sans doute que j'étais l'autre homme. Je l'informai rapidement que j'étais de la famille et que j'allais rester de la famille mais que j'allais devoir partir demain matin à cause de rendez-vous que je ne pouvais annuler avant de revenir un peu plus tard dans la journée.

   

   
Aaron Cooper & Emily & Matthew Hoffman

CODE BY AMIANTE

_________________
You are all that I got
I wish I was a better father, I wish I was here for you when you needed me. I wish I could go back in time, I wish I could change everything, I wish that I would have not left you.


Dernière édition par Matthew Hoffman le Mer 26 Oct - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Cooper
The protective wolf
The protective wolf
avatar

Messages : 190
Points : 263
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 24
DC ? : Non
Avatar : Jensen Ackles
Disponible au rp : Disponible pour des RP

MessageSujet: Re: I'm sorry for everything [ PV Emily Et Matthew] FINI   Lun 24 Oct - 10:12

     

I'm Sorry for Everything
Ft Emily et Matthew Hoffman


Je n’ai pas dormi de la nuit. À chaque fois que je fermais les yeux, je revoyais le corps recouvert de sang d’Emily. Ses poignets mutilés. Pareil pour son ventre et ses côtes. Jamais, je ne pourrais oublier cette vision d’horreur. Je sens encore mes larmes venir brouiller mon champ de vision. Je respire un grand coup et, file sous la douche. L’eau chaude qui coule sur ma peau, me fait énormément de bien. Mes mains sont posées contre le mur, de façon à détendre mes muscles du dos, qui sont encore endoloris.

Ce n’est qu’une bonne vingtaine de minutes plus tard que je sors de la douche. J’enroule au passage une serviette autour de ma taille, avant de partir dans ma chambre pour m’habille d’un T-Shirt et d’un jean. Je passe ma main dans mes cheveux mouillés pour pouvoir me coiffer rapidement. Je file ensuite dans la cuisine. Je me prépare un petit café, tout en écoutant les informations.  Je regarde l’heure de la pendule qui se trouve dans le salon. Neuf Heures. Je vais aller rendre une petite visite à Emily, avant de me rendre sur mon lieu de travail.  

Sur le trajet, je n’arrête pas de réfléchir. Est-ce que je vais directement à l’hôpital, où est-ce que je passe dans un magasin pour lui amener quelque chose. En même temps, je pense qu’après ce que je lui ai fait, je ne peux pas arriver les mains vides. Ça ne se fait pas. C’est décidé. Je vais lui acheter quelque chose. Mais quoi, je ne sais pas encore. Même si Emily vit avec moi, je ne sais pas tout d’elle. Je ne sais pas ce qui pourrait lui faire plaisir…

Je me gare sur une place de libre, pas très loin des magasins de la ville. Je sors de la voiture, continuant à cogiter pour savoir quoi lui acheter. Deux idées me viennent en tête. Une peluche, où alors des friandises telles que les macarons. La peluche peut paraître enfantine, mais c'est d'un côté réconfortant. Les friandises elles seront vide ingérer, alors que si je lui achète une peluche elle aura sur le long terme. Je rentre dans un magasin de jouer. Je parcours tous les rayons, jusqu'à ce que je tombe enfin dans le rayon des peluches. Une peluche attire particulièrement mon attention. Un loup au pelage noir. Un sourire vient s'étirer sur mon visage. Cela peut-être marrant de faire en sorte de l'offrir suite à ma véritable nature. Vendu, je la prends.

Une fois sortie du magasin de jouer avec le cadeau dans la main, je remonte dans ma voiture, puis direction l'hôpital qui se trouve à dix minutes de là. J'espère qu'il n'y aura pas de bouchon. Par chance, il n'y a pratiquement pas de circulation.  J'arrive rapidement au niveau de l'hôpital. Je me gare là où je peux et marche tranquillement pour me rendre à l'accueil. Ayant oublié de regarder dans quelle chambre se trouve ma colocataire, je m'arrête à l'accueil pour le lui demander. La jeune femme me répond avec un sourire et je m'en vais rejoindre ma petite serveuse.

Arrivé devant la porte, je m'arrête. Je lève ma main prête à toquer contre la porte, mais je me retiens. Des tonnes de questions bombardent mon esprit. Est-ce que je suis le bienvenu ? Est-ce qu'elle va vouloir m'adresser la parole ?  Je prends mon courage à deux mains et, je décide de toquer. J'attends quelques secondes, avant d'ouvrir lentement la porte, afin de laisser entrer ma tête pour voir si Emily est réveillée ou non. Je finis par rentrer entièrement dans la pièce, mais je reste coller contre la porte…

- Salut…

Je ne sais pas quoi dire d’autre. La vue de ses pansements me fait vraiment mal au cœur. Elle est là, dans ce lit à cause de moi. Je ne pourrais en aucun cas, me le pardonner un jour… Je me frotte le sommet du crane, affichant une grimace. Je m’avance ensuite vers le lit de la jeune femme et, je lui tends le petit cadeau que je lui ai amené.

- Ce n’est pas terrible, mais c’est pour toi…

Je m’assoie dans le fauteuil non loin de son lit. Je ne la lâche pas du regard. Sans doute ai-je peur qu’elle refasse une bêtise. Mais dans ce cas-là, je serais là pour l’en empêcher. C’est fou, habituellement j’aurais été le premier à balancer une vanne pourrie pour essayer de détendre l’atmosphère, mais là, je n’y arrive pas. Il y a rien qui sort…

- Emily, je suis désolé. Il faut que tu me crois. Tout ce que tu as pu entendre, je ne le pense absolument pas. …

Je marque une pause pour regarder l’expression que prends la jeune femme. Je sais qu’elle ne va pas me croire. Qu’elle va penser que je suis toujours le même connard que j’étais à l’époque du lycée. Mais il faut que je lui prouve, d’une manière ou d’une autre, que je ne suis plus se salaud qu’elle a connue à l’époque.



@Georgie

_________________

   
Je crois,que tout ce qui ne nous tue pas, nous rend simplement plus bizarre
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Hoffman
The protective wolf
The protective wolf
avatar

Messages : 184
Points : 210
Date d'inscription : 15/06/2015
DC ? : Matthew Hoffman
Avatar : Willa Holland
Disponible au rp : Peut être ou peut être pas

MessageSujet: Re: I'm sorry for everything [ PV Emily Et Matthew] FINI   Lun 24 Oct - 11:33


Leave...



[Feat Aaron Cooper & Matthew Hoffman]
Les yeux fermés, Emily se sentait devenir de plus en plus faible. Elle sentait aussi son sang s'échapper de sa veine pour couler sur sa main puis au sol, sur lequel elle était allongée.  Un bruit au loin se fit entendre. En temps normal la serveuse aurait sursauté et froncé les sourcils, mais elle était bien trop faible pour ça. L'étudiante sentit qu'on lui pressa quelque chose sur son poignet, là où elle s'était faite la mutilation la plus profonde. La jeune femme voulut dire « aie » à cause de la douleur que ça lui provoqua en plus de celle qu'elle avait déjà, mais elle ne put L'humaine compris vite pourquoi on faisait ça et qui cela devait être… ça devait être Aaron qui l'avait retrouvé et, malgré être le plus gros connard au monde, voulait la sauver, pour une raison qui lui était complètement inconnue. Non…. Non… N… Je sens qu'on me bouge, qu'on me porte puis… Ce fut le noir

Emily se sentit transporter encore, mais cette fois, elle était allongée. Elle voulut ouvrir les yeux, voir où elle était, mais ses yeux refuser de s'ouvrir. C'était comme si on avait collé ses paupières avec de la super-glu. Autour d'elle, la jeune femme entendait des bruits et des voix… Etait-elle morte ? Non… ça lui semblait trop familier pour que cela soit le cas… Tout d'un coup, Hoffman sentit qu'elle avait arrêté de bouger. Pourquoi s'étaient-ils arrêté ? Emily était-elle arrivait à sa destination finale ? Cette dernière voulue bouger, mais encore une fois, c'était impossible. Elle dût attendre dans le silence.

« Je ne sais pas si tu m’entends, mais je veux que tu saches, que je ne pense en aucun cas ce que j’ai dit à Alexander. Lorsque tu seras réveillé, je t’expliquerais la situation. J’espère qu’en connaissant la vérité, tu arriveras à me pardonner… » Dit la voix d’Aaron

Si la serveuse avait pu bouger, elle aurait sursauté avant de foutre, pour la troisième fois depuis son arrivée à Beacon Hills, une belle droite à Aaron. Après ces mots, Hoffman sentit quelque chose qui, en temps normal, l'aurait fait rougir mais qui là lui donner juste encore plus envie de faire du loup son punching-ball. Il embrassa son front. Après ça, ce fut encore le silence pendant un petit moment. L'étudiante sentit que quelqu'un caresser ses cheveux. Au début elle crut que c'était encore Aaron puis elle entendit son père parler.

« Je suis vraiment désolé ma petite fille chérie… Je suis vraiment désolée, j'aurai dû être là pour te protéger des horreurs de la vie je suis vraiment désolé… »

Emily aurait voulu répondre que ce n'était pas sa faute, mais elle sombra dans un long sommeil…  Hoffman finit par se réveiller mais, alors qu'elle pensait qu'elle allait voir son père, elle vit qu'elle était seule dans la chambre. Cela fit soupirer la jeune femme de soulagement. Elle n'allait pas devoir mentir à son père sur pourquoi elle a fait ça dès son réveille. La jeune femme voulu bouger, mais ses côtés lui firent horriblement mal en plus du fait qu'elle était encore faible, l'empêcher de se mettre sur le côté.  Elle se résigna à ne pas bouger. La serveuse regarda ses avant-bras qui étaient pleins de bandages, le plus gros étant à son poignet droit. Elle aurait voulu voir si elle en avait sur le ventre et les côtes mais sa sorte de robe d'hôpital lui rendait la tâche trop difficile. A la place elle du toucher son ventre et ses côtes délicatement pour pas se faire mal et sentit, logiquement, aussi des bandages.

Emily sursauta légèrement, la faisant grimacer de douleur, quand quelqu'un frappa à sa porte. C'était son doute son père. Elle ne dit rien, gardant les yeux rivé sur la porte qui finit par s'ouvrir, révélant Aaron. Enfin, d'abord la tête d'Aaron puis Aaron tout entier. L'étudiante tourna la tête sur le côté pour ne pas à avoir à le voir, serrant les poings et les dents alors que son rythme cardiaque avait accéléré.

«  Salut… »

La jeune Hoffman dû user de beaucoup de self-control pour ne pas attraper le premier truc qui lui venait sous la main pour le balancer à la tête du loup, le traitant de tous les noms possibles et inimaginables. L'autre connard de première s'avança, mais Emily continuait à regarder dans la direction opposée. Elle avait décidé de l'ignorer et il devrait être content que cela soit le cas, qu'elle n'essaie pas de lui défoncer la boite crânienne contre sa table de chevet.

« Ce n’est pas terrible, mais c’est pour toi… »


A contre cœur, Emily tourna la tête vers lui pour voir ce qu'il lui tendait. C'était un loup en peluche noire. En temps normal, la jeune femme aurait été super contente, adorant les peluches et son animal était le loup, la raison sans doute pourquoi elle ne s'était pas enfuie en apprenant la nature d'Aaron, mais là, elle n'éprouvait que de la colère et du dégout. Du bout de doigts elle prit la peluche alors que l'homme allait s'asseoir sur le fauteuil. Après l'avoir plus ou moins longuement observé la peluche, Emily la balança parterre avant d'essuyer ses doigts sur sa couverture comme si la peluche était pleine de moisissure. La moisissure étant Aaron dans ce cas.

« Emily, je suis désolé. Il faut que tu me croies. Tout ce que tu as pu entendre, je ne le pense absolument pas. … »


A ces mots, Emily prit une grande inspiration pour rester plus ou moins calme avant de tourner doucement la tête vers Aaron.

« Il faut que je te crois ? Il faut que je te crois ?! Tu te fous de ma gueule j'espère ?! Tu te ramènes vraiment ici avec une peluche qui te représente, bonjour l'égocentrisme, pour après me dire que tu es désolé, que tu ne pensait pas ce que tu as dit et que je dois te croire ?! Je t'ai laissé une deuxième chance, alors que j'avais toutes les bonnes raisons de ne pas t'en laisser et que maintenant j'arrive à faire confiance à presque personne. Je t'ai fait confiance, j'ai gardé ton petit secret, je t'ai considéré comme mon premier et seul vrai ami ! Et toi, qu'est-ce que tu fais, tu te vantes à un de mes anciens tortionnaires de comment tu vas encore me faire souffrir derrière mon dos ?! Tu te vantes à quel point j'ai été conne de te faire confiance. En tout cas merci d'avoir dit ça, maintenant je vois à quel point j'ai été conne de te faire confiance, de te laisser devenir mon ami, de tomber amoureuse de toi… »

Hoffman sentit ses larmes venir et, honteuse de la dernière chose qu'elle venait dire et de ses larmes, elle tourna la tête sur le côté, espérant que le loup de ne puisse pas voir ses larmes.  Emily murmura, sachant qu'Aaron pouvait tout entendre :

« Pars… Pars. »
(c) AMIANTE


_________________

 
Little Human
Prepare for the worst. Don't care about  anything.Winning or losing is the same. Take everything easy.  Don't expect anything. Learn to be alone.  Learn to live with worries.©️Beylin


Dernière édition par Emily Hoffman le Mar 25 Oct - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Cooper
The protective wolf
The protective wolf
avatar

Messages : 190
Points : 263
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 24
DC ? : Non
Avatar : Jensen Ackles
Disponible au rp : Disponible pour des RP

MessageSujet: Re: I'm sorry for everything [ PV Emily Et Matthew] FINI   Lun 24 Oct - 21:28

     

I'm Sorry for Everything
Ft Emily et Matthew Hoffman


Alors que je continue de regarder la jeune femme, sa réaction suite à mon cadeau ne me surprend pas. J'aurais bien été stupide de croire qu'elle allait garder la peluche auprès d'elle. Mais je dois quand même avouer, que je suis légèrement dessus, sur le fait qu'elle s'essuie les mains sur sa couverture, comme j'étais porteur de la peste. Emily fuit mon regard. Ce qui est normal après tout.  Je me contente de rester là, à le regarder calmement. Réfléchissant à comment formuler mes excuses pour qu'elle me croit.  Je peux sentir que la jeune serveuse essaye de rester plus ou moins calme. Je me racle la gorge, alors que la jeune femme prend une grande inspiration.

« Il faut que je te crois ? Il faut que je te crois ?! Tu te fous de ma gueule j'espère ?! Tu te ramènes vraiment ici avec une peluche qui te représente, bonjour l'égocentrisme, pour après me dire que tu es désolé, que tu ne pensait pas ce que tu as dit et que je dois te croire ?! Je t'ai laissé une deuxième chance, alors que j'avais toutes les bonnes raisons de ne pas t'en laisser et que maintenant j'arrive à faire confiance à presque personne. Je t'ai fait confiance, j'ai gardé ton petit secret, je t'ai considéré comme mon premier et seul vrai ami ! Et toi, qu'est-ce que tu fais, tu te vantes à un de mes anciens tortionnaires de comment tu vas encore me faire souffrir derrière mon dos ?! Tu te vantes à quel point j'ai été conne de te faire confiance. En tout cas merci d'avoir dit ça, maintenant je vois à quel point j'ai été conne de te faire confiance, de te laisser devenir mon ami, de tomber amoureuse de toi… »

Je la regarde désemparer. Je ne peux qu'être d'accord avec elle. Je n'ai pas été très fin sur ce coup-là. Mais j'arriverais à me faire pardonner ce petit dérapage. Même s'il lui faudra du temps pour ça. Je continue de la regarder sans rien dire. Sa dernière phrase n'arrête pas de raisonner dans ma tête. Emily serait amoureuse de moi ? Je n'y crois pas. Moi qui pensait qu'elle préférait les médecins voir même les avocats. Ils sont toujours très élégants et, il gagne beaucoup mieux leur vie que moi, simple agent de police…

La jeune femme détourne rapidement le regard de l'autre côté de la pièce. Pour fuir mon regard. Je peux percevoir que ses yeux commencent à être humides à cause de ses larmes qu'elle essaye de retenir. Emily chuchote. Elle me demande de m'en aller. Je pousse un soupire. Je me redresse. Je m'apprête à partir de la pièce, pour la laisser tranquille. Mais je décide de faire demi-tour. Je m'assois au bord du lit, quitte à me prendre un coup de poing de sa part. Ça ne sera pas la première, ni la dernière. Et puis, je commence à être habitué.

- Écoute-moi. Je ne sais pas si tu t’en souviens. Mais Alexander était accro à la drogue au lycée. Et il est encore plus aujourd’hui. J’ai réussi à retrouver sa trace grâce à un jeune que j’ai arrêté il y a de ça deux semaines. Si j’étais avec lui hier, c’est uniquement pour rentrer dans son « équipe » pour pouvoir l’arrêter au bon moment et, pour que je puisse mettre fin à royaume de drogue.

Je marque une pause. Je sais qu'elle ne me croira pas. Mais je veux qu'elle sache, le pourquoi j'ai revue cet enfoiré. Qu'elle comprenne bien, que j'ai vraiment changé. Qu'en étant flic, je me dois d'infiltrer pour pouvoir arrêter ce genre de personne…

- Je n'ai jamais pensé un seul mot que j'ai prononcé à ton égard. Même si ça ne fait pas longtemps que l'on s'est retrouvé, je me suis attaché à toi Hoffman et, en aucun cas, je n'ai jamais voulu te faire du mal. Il faut que tu me crois sur ça.

Pendant quelques instants, j'hésite à lui prendre la main. Je n'ai pas envie de la brusquer. Je me retiens à faire tout mouvement. Je me contente seulement de la regarder. Ce n'est que quelques minutes plus tard, que je  décide de bouger. De toute façon, je dois aller bosser. Je ramasse la peluche qu'elle a balancée plusieurs minutes plus tôt et, je la pose sur sa petite table.

- Je vais te laisser tranquille. Repose-toi bien Emy…

Je lui lance un dernier regard avec un petit sourire, avant de quitter la pièce pour la laisser se reposer tranquillement. Je referme doucement la porte derrière moi et commence à marcher en direction de la sortie…




@Georgie

_________________

   
Je crois,que tout ce qui ne nous tue pas, nous rend simplement plus bizarre
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emily Hoffman
The protective wolf
The protective wolf
avatar

Messages : 184
Points : 210
Date d'inscription : 15/06/2015
DC ? : Matthew Hoffman
Avatar : Willa Holland
Disponible au rp : Peut être ou peut être pas

MessageSujet: Re: I'm sorry for everything [ PV Emily Et Matthew] FINI   Mar 25 Oct - 11:55


Mr Le Superhéros



[Feat Aaron Cooper & Matthew Hoffman]
Emily entendit Aaron commençait à aller vers la porte et dû se retenir faire un soupire de soulagement. Elle n'avait vraiment pas envie qu'Aaron, tout ce qu'elle voulait tout de suite était d'être seule. Malheureusement, le loup décida de faire demi-tour, ne voulant la serveuse en paix. Il s'assit au bord du lit. Hoffman dût se retenir d'agir en gamine, et se contenta de ne toujours pas le regarder et si possible garder sa bouche fermée cette fois.

« Écoute-moi. Je ne sais pas si tu t’en souviens. Mais Alexander était accro à la drogue au lycée. Et il est encore plus aujourd’hui. J’ai réussi à retrouver sa trace grâce à un jeune que j’ai arrêté il y a de ça deux semaines. Si j’étais avec lui hier, c’est uniquement pour rentrer dans son « équipe » pour pouvoir l’arrêter au bon moment et, pour que je puisse mettre fin à royaume de drogue. »

En m'utilisant pour parvenir à tes fins comme si je n'étais qu'un accessoire qu'on peut insulter pour faire le beau devant des copains, comme si j'étais encore ton souffre-douleur comme à l'époque… C'est ça ? Donc vas-y superman ! Va arrêter ton dealer magique qui va faire disparaître toute la drogue du monde s'il est arrêté ! Je suis tellement honorée de faire partit de ton plan, d'être ton acolyte monsieur le super héros, notre sauveur à tous ! Je devrais te remercier pour cet honneur ! Merci tellement ! Je suis si touchée !

Cooper fait une pause alors qu'Emily essaie d'avoir une expression la plus neutre possible et garder son rythme cardiaque à une fréquence normale.

« Je n'ai jamais pensé un seul mot que j'ai prononcé à ton égard. Même si ça ne fait pas longtemps que l'on s'est retrouvé, je me suis attaché à toi Hoffman et, en aucun cas, je n'ai jamais voulu te faire du mal. Il faut que tu me crois sur ça. »


En aucun cas tu n'as jamais voulu me faire du mal ? Elle est bonne celle-là ! C'est pour ça que tu as amené ton chéri là où je travaille, à l'heure pendant laquelle je travaille et que tu sais très bien ? C'est sûr que tout ça montre que tu es un petit ange qui ne voulait pas me faire mal…. Ou peut-être très juste vraiment mais vraiment très con. Un super-héros con... On est pas sortie de l'auberge si c'est le cas !

Encore une fois, un silence s'installe. Hoffman sent le regard du loup sur elle et retient de grimacer, se contentant de fixer un point sur le mur devant elle, sans montrer d'émotions.  Elle détestait ce regard. Ça lui donnait encore envie de mettre une droite au policer… pour la troisième fois. Ce dernier finit par bouger. Il allait enfin laisser Emily tranquille. Pas trop tôt. Du coin de l'oeil, elle le voit ramasser la peluche qu'elle avait balancé parterre quelques minutes auparavant pour la mettre sur la table de chevet.

« Je vais te laisser tranquille. Repose-toi bien Emy… »

A ces mots, Emily ne put s'empêcher de tourner la tête vers Aaron, lui lançant un regard noir comme si elle allait se jeter surlui pour l'égorger. Il avait du culot de l'appeler par son surnom avec un petit sourire. L'idiot finit par sortir de la chambre, fermant doucement la porte derrière lui, laissant Emily enfin en paix
(c) AMIANTE


_________________

 
Little Human
Prepare for the worst. Don't care about  anything.Winning or losing is the same. Take everything easy.  Don't expect anything. Learn to be alone.  Learn to live with worries.©️Beylin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Hoffman

avatar

Messages : 10
Points : 15
Date d'inscription : 05/10/2016
DC ? : Oui, Emily ^^
Avatar : Robert Downey Jr

MessageSujet: Re: I'm sorry for everything [ PV Emily Et Matthew] FINI   Mer 26 Oct - 11:47




   
Monster

   
« No one in this world can love a girl more than her father » ► Michael  Ratnadeepak
J'avais dû laisser Emily plutôt pendant la matinée pour aller à un rendez-vous important avec un client fidèle. Croyais moi, si j'avais pu annuler, j'aurai annulé sans hésiter et je serai resté auprès de ma petite fille chérie. Pendant toute la nuit, je l'avais regardé dormir dans ce lit d'hôpital. Ça m'avait fait tellement mal de la voir encore comme ça… N'avait-elle pas droit au bonheur ? Pourquoi fallait-il toujours qu'on lui fasse mal ? La première fois, je faisais parti des coupables, là, je n'avais rien pu faire. Si je le pouvais, je prendrais toutes ses douleurs. Je ne voulais pas que la douleur noircie son âme si pur, c'était déjà trop tard pour la mienne, donc pourquoi ne pouvais-je pas prendre sa douleur ?!

J'avais eu du mal à rester concentrer pendant mon rendez-vous avec mon client. Ce dernier l'avait bien remarqué et savait très bien que normalement, je ne laissais rien me distraire de mon travail. A la fin du rendez-vous pour discuter de quelles armes il voulait maintenant, il m'avait simplement souhaité que ce qui me tracassait s'arranger rapidement. Il n'avait pas dit cela comme une menace, mais comme s'il le pensait. Heureusement pour moi.

Une fois le rendez-vous fini, je décidai de passer par ma maison une deuxième fois avant de revenir à l'hôpital. J'avais déjà éteint la télé la première fois que j'y étais repassé pour me préparer à mon rendez-vous. Cette fois, j'y retournais pour faire rapidement des recherches sur l'homme que j'avais croisé dans le couloir hier soir. Celui qui était sorti de la chambre de mon petit ange. Aaron Cooper. J'avais raison, c'était bien cela son nom, c'était bien un policier et… Un loup-garou, sans doute alpha.  Aucun chasseur n'avait encore agis, cherchant d'abord à voir si cet alpha n'avait pas une meute. J'allais devoir faire comprendre à ce monstre qu'il avait intérêt à ne plus approcher ma fille même si cela me mettra un alpha et des chasseurs, peut-être des bêtas aussi, à dos, tant pis je n'avais pas le choix. La seule bonne nouvelle de cet enfer était que j'étais sûre à 100% que cet enfoiré n'avait pas transformé ma fille. C'était déjà ça.

Je jetais un coup d'œil à l'heure avant de rapidement ranger mes affaires pour retourner dans ma voiture direction hôpital pour aller voir ma fille. Au passage, j'attrape le doudou lapin, alias Lapinou, que ma fille avait lorsqu'elle était petite et que j'avais précieusement gardé. J'espérai pour l'Alpha qu'il n'était pas allé voir mon ange pendant que je n'étais pas là, mais il y avait des bonnes chances que si.  Des vrais emmerdeurs ces loup-garou… Et dire qu'un alpha était proche de ma fille… Il avait sûr tuer au moins un loup alors peut-être des humains aussi ? Et c'était aussi peut-être celui qui avait foutu ma fille dans ce lit d'hôpital.  Ah qu'est-ce que j'aimerai faire joujou avec lui enchaîné et qui grâce à sa régénération permettrait de jouer plus longtemps…

Je finis par arriver à destination et je me garai rapidement avant de me diriger vers l'hôpital, Lapinou dans la main. Ayant retenu le numéraux de la chambre de ma fille, je m'y dirigeai sans devoir passer par l'accueil. J'arrivai dans le couloir menant à la chambre de ma chérie et je vis quelqu'un en sortir. Aaron Cooper. C'était l'alpha. Je sentis la colère m'envahir et sans trop penser à ce que je faisais, je le plaquais d'un coup contre le mur, sans crier garde.

« Je sais ce que tu es Cooper. Je connais ta vraie nature et la vraie couleur de tes yeux. Ne t'approche plus de ma fille sale monstre de foire. Si j'apprends que tu t'en es encore approché, je te chasserai comme du vulgaire gibier, sans relâche. J'espère aussi pour toi que, à l'inverse de ce que je soupçonne, tu n'es pas celui qui l'a envoyé ici. Si c'est le cas, je peux te promettre que tu auras une mort lente et très douloureuse »



   

   
Aaron Cooper & Emily & Matthew Hoffman

CODE BY AMIANTE

_________________
You are all that I got
I wish I was a better father, I wish I was here for you when you needed me. I wish I could go back in time, I wish I could change everything, I wish that I would have not left you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Cooper
The protective wolf
The protective wolf
avatar

Messages : 190
Points : 263
Date d'inscription : 16/06/2015
Age : 24
DC ? : Non
Avatar : Jensen Ackles
Disponible au rp : Disponible pour des RP

MessageSujet: Re: I'm sorry for everything [ PV Emily Et Matthew] FINI   Mer 26 Oct - 14:12

     

Mise en Garde...
Ft Emily et Matthew Hoffman


Alors que je m’apprête à partir de l’hôpital pour me rendre sur mon lieu de travail, je me retrouve violemment plaqué contre le mur de la chambre de ma colocataire. Un faible grognement s’échappe de ma gorge. Je regarde l’homme qui se trouve sous mes yeux. Il l’a l’air d’avoir la quarantaine. Je lui lance un regard noir. Pour qui est-ce qu’il se prend à me plaquer comme ça ? À plaquer un agent de police qui plus est.

« Je sais ce que tu es Cooper. Je connais ta vraie nature et la vraie couleur de tes yeux. Ne t'approche plus de ma fille sale monstre de foire. Si j'apprends que tu t'en es encore approché, je te chasserai comme du vulgaire gibier, sans relâche. J'espère aussi pour toi que, à l'inverse de ce que je soupçonne, tu n'es pas celui qui l'a envoyé ici. Si c'est le cas, je peux te promettre que tu auras une mort lente et très douloureuse »

Un nouveau grognement sort de ma bouche, cette fois-ci un peu plus fort pour que mon interlocuteur l'entende. Cet homme là, est le père d'Emily ? Je me demande si Emily est au courant des pratiques de son vieux père… Par réflexe, je pose mon regard sur les mains sur mon « agresseur ». Il tient une peluche en forme de lapin. Un sourire amusé s'affiche sur mon visage, qui était jusqu'à présent remplie de haine.

- Vraiment très crédible comme chasseur… Surtout avec ce genre de peluche dans les mains…

D'un geste rapide, je me libère de l'emprise du père d'Emily, pour que je puisse, à mon tour le plaquer sans ménagement contre le mur la pièce. Ce qui provoque un bruit sourd contre la paroi.

- Ce n’est pas un chasseur de votre genre qui va m’empêcher de voir Emily… Et si cela vous amuse de me chasser tel un gibier, comme vous le dites si bien, faites le. Ça me donnera de quoi m’amuser un peu…

Un nouveau sourire s’affiche sur mon visage. Il y a bien longtemps qu’un chasseur ne s’est pas occupé de mon cas. Un peu de distraction ne me fera pas de mal.

- Je n’ai pas peur de vous Hoffman. Et jamais, je ne pourrais faire de mal à votre fille.

Inutile de lui dire le pourquoi sa fille est ici. J'imagine déjà qu'Emily se fera une joie de  lui dire. Je m'apprête à le coller encore une fois contre le mur de l'hôpital, mais des bruits de pas se rapprochent de nous, très rapidement. Deux infirmiers essayent de nous séparer. Ils ont beaucoup de mal, vue la poigne que j'ai. Je finis par écouter les deux jeunes infirmiers. Je me recule, de façon à laisser tranquille le chasseur. Je lève les mains vers le ciel pour informer les deux infirmiers que je ne recommencerais pas.

- C’est bon je m’en vais.

Avant de m’en aller, je jette un dernier regard au chasseur. Un regard noir, remplie de haine et de défis.

- Au plaisir de vous recroiser un de ces jours Hoffman…

Un dernier sourire narquois s’affiche de mon visage, avant de m’en aller dans le long couloir de cet hôpital, pour retrouver ma tendre voiture pour me rendre sur mon lieu de travail…





@Georgie

_________________

   
Je crois,que tout ce qui ne nous tue pas, nous rend simplement plus bizarre
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Hoffman

avatar

Messages : 10
Points : 15
Date d'inscription : 05/10/2016
DC ? : Oui, Emily ^^
Avatar : Robert Downey Jr

MessageSujet: Re: I'm sorry for everything [ PV Emily Et Matthew] FINI   Dim 30 Oct - 0:08




   
Monster

   
« No one in this world can love a girl more than her father » ► Michael  Ratnadeepak
Le loup grogna. Qu'il grogne autant qu'il le voulait le monstre de foire. Je remarquais que son regard se dirigea sur ma main et je suivis ce dernier alors qu'il parlait. Merde le doudou d'Emily. Bah tant pis. Ce n'était pas bon pour ma crédibilitée mais peut importe, il fallait que je l'apporte à ma fille, même si c'était maintenant une jeune adulte. Je remarquais aussi un sourire amusé sur l'animal.  Rapidement, ce fut moi qui futplaquer contre un mur. Cela ne fit pas du bien à mon pauvre dos, ça c'était sûr. Par réflexe ma main alla chercher mon arme que je gardais toujours sur moi avant que je décidai de ne pas l'utiliser. Manquerait plus que je me retrouve avec un cadavre dans l'hopital, et en plus près de la chambre de ma fille. 


"Ce n’est pas un chasseur de votre genre qui va m’empêcher de voir Emily… Et si cela vous amuse de me chasser tel un gibier, comme vous le dites si bien, faites le. Ça me donnera de quoi m’amuser un peu… "

Un chasseur de mon genre ? Mon genre ? J'aurai bien aimé en savoir plus de mon genre. Il devrait me prendre pour un de ces idiots qui ne sont que de violents être, chassant pour l'amour du sang et se croyant supérieur à tout le monde, se croyant invincible. Je ne pouvais pas lui en vouloir pour me confondre avec eux. J'avais agi comme eux sur ce coup là. Je m'étais juste montré violent et arrogant, n'écoutant que ma colère. Mais qui pouvait m'en vouloir, ma fille avait essayé de se suicider sans doute à cause de cette abomination. Alors oui, j'avais laissé ma colère prendre le dessus sur ce coup là, mais c'était tout à fait compréhensible, même pour moi.

"Je n’ai pas peur de vous Hoffman. Et jamais, je ne pourrais faire de mal à votre fille. "

"C'est sûr que votre espèce est connu pour ne faire du mal à personne, même pas à une mouche. "
lui répondais-je sarcastiquement "Et c'est sans doute pour ça aussi que ma fille a essayé de se suicider bien évidemment."
J'accompagnais ce que je venais de dire avec un léger sourire forcé et sarcastique. J'avais même du mal à faire un sourire sarcastique avec ma fille dans un lit d'hôpital dans la chambre à côté. Ce que je venais de dire résonnait encore dans mes oreilles, la raison de pourquoi ma petite fille chérie était ici. Ça faisait tellement mal d'entendre ça encore. En encore.... Des bruits de pas se firent entendre dans le couloir dans lequel l'alpha et moi nous trouvions. C'était des infirmiers, deux d'entre eux, qui essayèrent de nous séparer. Ils eurent du mal mais la bête de foire finit par se reculer avant de lever les mains au ciel et dire qu'il s'en allait. Pour ma part, je me contente de tranquillement remettre en place mon costume et légèrement le tapotait pour enlever les plis créés par le sauvage. Ce dernier, avant de partir me lance un de ces regards de "dur" qui est censé faire peur.

"Au plaisir de vous recroiser un de ces jours Hoffman… "

"J'attend ce jour avec impatience Cooper."

Après cela Cooper fit un sourire narquois avant de parti. Je serrai les dents. Comment pouvait-il sourire alors que ma fille était ici à cause de lui. Je le regardais partir, me retenant de le suivre pour plus tard aller le tuer dans son sommeil. Je m'étais montré imprudent de l'avoir confronté comme ça alors que c'était un Alpha et que moi, même si j'étais un chasseur, je n'étais qu'un humain. À partir de maintenant, je ferai attention et je me comporterai comme d'habitude, d'une façon plus professionnelle. Mais tout de suite, je devais aller voir Emily, ce que je fis.


   

   
Aaron Cooper & Emily & Matthew Hoffman

CODE BY AMIANTE

_________________
You are all that I got
I wish I was a better father, I wish I was here for you when you needed me. I wish I could go back in time, I wish I could change everything, I wish that I would have not left you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'm sorry for everything [ PV Emily Et Matthew] FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm sorry for everything [ PV Emily Et Matthew] FINI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si tu m'touches, j'te bouffe. (Emily) - terminé
» Emily Wong
» [terminé] Summer et Emily: entraînement de natation ensemble
» Présentation d'Emily Lowhell
» [terminé] Lilly, Hanna et Emily: mais qui est cette fille?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Services et Loisirs :: Hôpital-
Sauter vers: